My BD sm : Histoire d'un Dressage

Une éducation particulière

30 et 31 octobre 2016

Pour N/notre prochain weekend de dressage, Mon Maître fait le déplacement jusque ma région.

Jusque là je ne stressais pas, enfin beaucoup moins que pour le premier weekend passé ensemble. Jusque ce soir.

D'un coup le stress est monté, niveau 6/10 au moins. Mon Maître souhaite que je programme un weekend bien hard.

Alors, oui, j'ai de l'imagination, mais j'avoue surtout appréhender cela. Je ne suis pas sûre que ma vision du bien hard corresponde à la Sienne. Il ne me reste que peu de temps pour organiser quelque chose... j'espère qu'Il sera satisfait, au moins un peu... enfin, un peu beaucoup. Que mon stress serve à Son plaisir.

truie c

La Promenade

Le soleil n’était pas encore levé lorsque l’homme décida de sortir sa chienne pour leur balade quotidienne. Comme elle était en cours de dressage, il voulait qu’elle prenne de bonnes habitudes dès le début, et malgré la pluie qui menaçait encore, il était décidé à maintenir cette promenade dans le quartier. Les nuages étaient peints de rose et de bleu, et au-dessus d’eux, la lune ne semblait pas vouloir s’en aller. Les trottoirs étaient encore humides et brillants de l’averse précédente, et une agréable odeur d’herbe mouillée flottait dans l’air.

Lire la suite de La Promenade

Manque de Vous, Mon Maître

Il y a des jours et des nuits, où le manque de Vous, Mon Maître, se fait ressentir plus fort. Comme c'est le cas ce soir. La journée a été éprouvante, épuisante. Et mon envie d'être près de Vous se manifeste.

En famille, mes pensées ne sont que pour Vous.

Envie de Vous demander de me baffer la gueule comme Vous aimez, comme j'apprendrais à aimer. Envie de Vous demander de laisser des traces sur mon corps : des mots, des marques. Malgré tout le stress ressenti lors de N/notre première - et unique, pour le moment - séance de dressage, il me tarde de me retrouver près de Vous Mon Maître, de Vous regarder droit dans les yeux, de Vous goûter à nouveau Votre peau ou Vos coups de canne, de Vous servir.

Pour Vous, Mon Maître, je m'imagine déjà de plus en plus maso. Accepter les douleurs, les humiliations, pour ne rien Vous refuser. J'y arriverais, j'en ai envie, je souhaite le vivre. Pour Vous, Mon Maître, je subirais ce que je dois subir, pour Votre plaisir, pour assouvir mon besoin d'être Vôtre.

truie c

Ciné : 50 nuances de Grey